Stratégie de conservation

Stratégie générale

La stratégie nationale de conservation du Râle des genêts doit permettre, à terme, sur le territoire national, de rétablir la population de cette espèce dans un bon état de conservation et de mettre en place les moyens pour pérenniser cet état.

<media112|insert|center|credits>

Une difficulté majeure repose sur le fait que l’espèce fréquente un milieu prairial fortement contraint par les pratiques agricoles de fauche. Elle est donc tributaire du devenir de l’élevage dans les vallées françaises qu’elle fréquente encore et dépend par conséquent de la réforme de la politique agricole commune. Par ailleurs, le réchauffement climatique en cours induit des récoltes de fourrage de plus en plus précoces au printemps, voire une modification du couvert prairial dans certains cas, incompatibles avec le maintien de l’espèce.

Aussi, cette espèce migratrice au long cours passe l’hiver en Afrique, probablement au sud de l’équateur. Nous ne disposons que d’éléments de connaissance fragmentaires sur les zones d’hivernage occupées et les contraintes éventuelles qui pèsent sur l’espèce pendant la majeure partie de l’année.

La sauvegarde de l’espèce repose donc avant tout sur le maintien du couvert prairial dans les vallées et une exploitation tardive par une agriculture extensive basée sur l’élevage, qui soit pérenne et attachée à la conservation de ces territoires. Le Râle des genêts étant considéré comme une espèce « parapluie », cette stratégie prend en compte et favorise l’ensemble de l’avifaune prairiale nicheuse ou migratrice ayant les mêmes affinités et contraintes d’habitat.

Objectifs

La stratégie de ce second plan peut ainsi être déclinée en cinq grands objectifs qui répondent aux enjeux de conservation du râle :

  • maintenir ou restaurer l’habitat du Râle des genêts dans un état de conservation favorable et sur des surfaces significatives ;
  • protéger durablement les sites à Râle des genêts ;
  • maintenir ou adopter une exploitation favorable au Râle des genêts et améliorer les techniques de gestion ;
  • améliorer les connaissances sur la biologie et les besoins de conservation de l’espèce ;
  • favoriser la prise en compte des enjeux de conservation du Râle des genêts dans les politiques locales, les autres plans, programmes ou projets et améliorer la diffusion de l’information sur l’espèce.

Actions

Les 5 objectifs principaux du Plan national d’actions se déclinent en 28 objectifs opérationnels et en autant d’actions.

Les actions proposées se focalisent sur les secteurs où le Râle des genêts est régulièrement présent, mais également là où il a disparu et où sa présence est discontinue dans le temps.

Télécharger le 2ème Plan National d’Actions en faveur du Râle des genêts

Partagez :